Soutenir des projets de communautés durables au Brésil

Par Vanessa Richard de TERRA TRIBUTA

Nous l’avons fait, 9000 km à vélo au Brésil en un an !

De retour au Québec depuis fin mai, c’est l’heure du bilan. Notre périple nous a amené à faire des rencontres avec des personnes inspirantes qui nous parlaient de leur réalité brésilienne. Quatre entrevues marquantes nous ont dévoilé des solutions positives face à des problématiques locales : l’éducation, l’identité culturelle, le sport et l’alimentation saine.

ÉDUCATION

Humains-Sports-Ecole-Capoeira-Sao-Salomon-Recife-Pernambuco-Bresil©TerraTributa (20)

À Recife dans l’État du Pernambuco, l’océan Atlantique et ses plages bordées de palmiers attirent une foule de touristes. Tout près, une communauté défavorisée survit comme elle peut.

Au Brésil, les enfants vont à l’école le matin ou l’après-midi. « Les jeunes sont laissés à eux même l’autre partie de la journée. C’était le principal problème en 1997 et c’est encore le cas aujourd’hui », nous explique Maître Mago. Lui et sa femme Izabel sont les fondateurs du Centre de Capoeira São Salomão où le projet « Caxinguelês » est né. Ce projet éducatif lié à l’art martial de la capoeira remporte un vif succès, certains élèves sont même devenus, avec les années, eux mêmes professeurs ! La roue de la solidarité tourne continuellement.

Pour en savoir davantage : https://terratributa.org/2013/03/28/un-long-combat-pour-une-communaute-durable/ et en portugais http://www.capoeirasaosalomao.com.br/

IDENTITÉ CULTURELLE

Quotidien-Art-Populaire-Pataxo-Aldeia-Velha-Arrial-Ajuda-Bahia-Bresil©TerraTributa (10)

« Le langage d’un peuple est son esprit. C’est à travers celui-ci que s’expriment les pensées, les musiques, les sentiments, l’histoire, caractérisant l’identité de chaque peuple et de son quotidien. »

Paty Pataxó est le spécialiste internet dans sa communauté indigène pataxó située à l’extrême Sud de l’État de Bahia. « Nous croyons en la puissance de l’arc numérique et connaissons les moyens pour valoriser notre culture sur la toile, nous dit-il ». Avec Ubiratan, son cousin et chef d’une communauté voisine, ils nous confient que l’affirmation de la culture pataxó, particulièrement chez les jeunes est un des grands défis dans leurs communautés.

Il n’en fallait pas plus pour faire naître le premier projet culturel dans la petite communauté d’Aldeia do Pará extensão de Barra Velha, où vivent 40 familles. Le livret éducatif pataxó va être axé sur le langage patxohã, qui a été quasiment perdu par le passé.

Pour en savoir davantage : https://terratributa.org/mission/sensibiliser/ et en portugais http://www.mukamukaupataxo.art.br/

SPORT

Rodas-da-Paz

Jonas Bertucci est le président de l’ONG Rodas da Paz (Routes de la Paix) œuvrant à Brasilia depuis 2003. Lors de notre passage dans la capitale du pays, il nous invite à mieux connaître l’organisme en participant à quelques activités. Nous visitons alors une école en leur compagnie et nous les aidons lors du début de la campagne de collecte de vélo « Doe bicicleta (don de bicyclette) ».

Depuis 10 ans, Rodas da Paz fait la promotion de cette campagne où les vélos donnés sont remis à des jeunes défavorisés de la capitale et ses environs, pendant la période des fêtes.

Pour en savoir davantage : https://terratributa.org/2012/10/22/les-routes-de-la-paix-une-ong-de-brasilia-qui-a-le-velo-a-coeur/ et en portugais http://www.rodasdapaz.org.br/,https://www.facebook.com/contato.rodas.da.paz

ALIMENTATION SAINE

Humains-Portraits-Favela-Organica-Regina-RDJ-Rio-de-Janeiro-Bresil©TerraTributa (4)

Pourquoi ne pas cuisiner avec les pelures de fruit et de légume ? C’est l’un des défis que Regina Tchelly (à gauche sur la photo) souhaite relever avec le projet Favela Orgânica dans la communauté de Babilônia à Rio de Janeiro, depuis 2011.

Ce projet est basé sur une utilisation complète des aliments, tout en mettant en valeur un cycle de vie alimentaire durable (jardin, légumes, compost, jardin). Tout cela étant accessible aux plus démunis, principalement aux habitants de la favela de Babilônia où vit l’instigatrice de ce projet. En 2013, Regina a mis en place une quarantaine de jardins urbains dans Babilônia, en plus des ateliers de gastronomie alternative et de la préparation de buffets.

Pour en savoir davantage : https://terratributa.org/2013/05/03/une-nourriture-saine-et-accessible-pour-les-favelas-de-rio/ et en portugais http://favelaorganica.com/, https://www.facebook.com/favelaorganica

MISSION SOUTENIR DE TERRA TRIBUTA

TERRATRIBUTA

C’est la première expédition (mais non la dernière) de TERRA TRIBUTA. Cet OBNL que nous avons créé s’engage à rendre hommage à la Terre, aux femmes, aux hommes et à témoigner des changements positifs liés aux enjeux régionaux et mondiaux.

Pour nous, une communauté durable est une communauté qui se prend en main, identifiant ses problématiques et mettant sur pieds des projets pouvant améliorer la condition de tous. Soutenir des projets de communautés durables au Brésil et au Québec nous tient à cœur. Cette année avec l’aide de nos généreux donateurs, nous avons remis 2000$ à l’ensemble des quatre projets du Brésil.

Contacts : TerraTributa@gmail.com
TERRATRIBUTA.org
facebook.com/TerraTributa

….

….

….

….

….

….

….

Publicités