LE PARADIS MARIN D’ABROLHOS

Est-ce que vous êtes déjà partis pour une journée d’excursion qui s’est ensuite transformée en trois jours de pleine mer ?  Moi, oui !  Tout a commencé par une expédition en catamaran avec l’agence touristique Horizonte Aberto Catamarãs pour découvrir le premier parc marin du Brésil : Abrolhos.

Du 21 au 25 mars 2013
Caravelas → Parc Marin Abrolhos en bateau → Ilheus → Bus pour Caravelas
Par Vanessa de Terra Tributa

Après trois heures de navigation au large de Caravelas, nous commençons à apercevoir les îles du parc marin. Notre guide Gale nous explique : « Abrolhos est le premier parc marin créé au Brésil, en 1983. Un navigateur du XVIe siècle lui a donné son nom : « abre os olhos – ouvre les yeux en portugais », puisque la navigation y était difficile. Aujourd’hui, le phare sur l’île de Santa-Barbara guide les bateaux, et ce, depuis 1861. »

Nous débarquons sur l’île Siriba, la seule île où les touristes ont l’autorisation de mettre les pieds. Grâce au directeur du parc, Ricardo Jerozolimski, nous avons la permission spéciale de faire le tour de l’île avec une bénévole. Près de 30 minutes de marche sur les rochers en admirant l’océan et la colonie de fous masqués (Sula dactylatra) et de fous bruns (Sula leucogaster). Tout comme ceux de l’île Bonaventure, au Québec, ces oiseaux sont très faciles à photographier puisqu’ils ne bougent pas de leur nid à notre approche. Petites différences ici, la période de nidification se déroule toute l’année grâce à une température clémente. C’est pour cette raison que ces fous brésiliens ne migrent pas comme le font leurs cousins du Nord.

7-Paysage-Parc-National-Marin-des-Abrolhos-Bahia-Bresil-©TerraTributa (2)

L’île de Santa-Barbara est la propriété de la marine brésilienne qui gère également le phare de construction française. Nous essayons d’obtenir une permission spéciale pour séjourner deux nuits sur l’île, mais cela ne semble pas possible…


8-Faune-Poissons-Holacanthus-Ciliaris-Parc-National-Marin-des-Abrolhos-Bahia-Bresil-©TerraTributa (3)
Bon, il est temps d’aller plonger en apnée ! Malgré la marée haute et une visibilité un peu trouble, nous avons été tout simplement émerveillés. Notre meilleure plongée au Brésil sans aucun doute. Le clou du spectacle revient au poisson-ange royal (Holacanthus ciliaris) qui nous a éblouis par ces couleurs flamboyantes !


9-Catamaran-Famille-Belgique-Abrolhos-TerraTributa

Une occasion à ne pas manquer

Près de notre catamaran, nous apercevons un deuxième bateau. Les guides nous informent qu’ils sont français. Je regarde Bertrand : « pourquoi ne pas aller leur demander s’ils ne peuvent pas nous héberger ? » Aussitôt dit, aussitôt fait, nous accostons le zodiac pour leur parler. Finalement, ce n’est pas une famille de France, mais bien de Belgique que nous rencontrons.

Un couple très sympathique, Olivier, Patricia et leurs deux jeunes enfants de 3 et 5 ans, Zoé et Maxime. Ils sont partis pour un voyage de quatre ans à travers le monde ayant débuté aux Seychelles en mai dernier. Lorsque nous leur demandons si nous pouvons dormir sur le bateau, Olivier nous répond : « Vous pouvez vous joindre à nous sans problème. La seule chose est que demain, nous partons pour deux jours de mer jusqu’à Ilheus ». Quoi faire ? Bertrand ne se sent pas bien et pour lui, la décision se prend facilement. Il choisi de rentrer à Caravelas pour se reposer et soigner son virus de dengue. Mais moi ? Je me dis, pourquoi pas ! Une occasion comme celle-ci ne se renouvellera pas de sitôt. Bertrand me raccompagne avec mes affaires au catamaran belge. Pour la première fois depuis plus d’un an, nous nous séparons.

Le voyage en mer se passe bien malgré le fait que je dors toute la première journée (et toute la nuit) en raison du mal de mer… Le deuxième jour, cela va mieux. Durant la soirée, je barre un peu avec Patricia sous les étoiles puisque leur pilote automatique est brisé. Nous arrivons à 4h30 du matin à Ilheus et je repars en autobus pour Caravelas (9 heures). Le lendemain matin, je retrouve un Bertrand reposé à la pousada du village.

Merci beaucoup à toute l’équipe d’Horizonte Aberto Catamarãs pour la découverte de l’incroyable parc marin Abrolhos. Merci également à Ricardo Jerozolimski, directeur du parc et à Maria Aparecida Macário.

Publicités